9/06/2010

EDICIONES DULCINEAS - POEMARIO: "OH,KEMPIS !" DE CECILIA ZEVALLOS P. (esp.-fr.)

(esp.)

Los dos poemas contenidos en este volumen, Acto Humano y Acto Profano, no son solamente dos relatos líricos que nos transportan a la vida interior de la autora bajo el prisma lúcido de una búsqueda espiritual, sino dos confesiones profundamente humanas, de una mujer que habla con un lenguaje del alma.

Un lenguaje impregnado de sensualidad, simplicidad y pureza simultáneas, que, sin pretensión alguna, consigue ponernos cara a ara con la esencia de nuestra condición humana, con tanto desespero como con fervor y fe.

De hecho, la autora nos incita e invita a presenciar una larga procesión de imágenes, que, tanto sensuales como tristes, febriles como lúcidas, van delicadamente levantando capas de velos de una realidad ilusoria, obligándonos a reflexionar sobre lo esencial de nuestras vidas.

Sus versos hablan un lenguaje de doble filo, que, a veces, pueden tomar el tono inocente de una niña, seguido, de la solemne y sabia voz de una anciana. Es precisamente gracias a las dos caras de su lírica que la poetisa consigue tanto hechizarnos como sacudirnos y siempre lo hace con una gran transparencia y sencillez.

Victoria Cayuela
Poeta española, directora de teatro y profesora de arte dramático.
Montréal-Québec. 


PUNTOS DE VENTA:
                           
 ***
(français.)

Les deux poèmes contenus dans ce volume, Acto Humano et Acto Profano, ne sont pas seulement deux récits lyriques qui nous transportent à travers la vie de l’auteure dans le cadre d’une recherche spirituelle,mais aussi deux confessions profondément humaines de la part d’une femme qui s’exprime avec un langage que je ne peux que qualifier de langage de l’âme.


Un langage imprégné de sensualité, de simplicité et de pureté et qui de plus,sans prétention aucune réussit à nous confronter à l’essence de notre condition humaine avec autant de désespoir que de ferveur et de foi.
De fait l’auteure nous invite à un vaste défilé d’images qui, tantôt sensuelles, tantôt tristes, fébriles ou lucides, soulèvent délicatement le voile d’une réalité illusoire, nous amenant à une réflexion à propos de l’essentiel de nos vies. Ses paroles nous parlent un langage à double sens qui prend tantôt le ton innocent de l’enfance, tantôt la voix sage et solennelle d’une aïeule.

C’est précisément grâce à ces deux aspects de son lyrisme que la poète réussit aussi bien à nous ensorceler qu’à nous remuer, toujours avec grande transparence et sensibilité.

Victoria Cayuela
Poéte espagnole. Directrice de théatre et professeur d'art dramatique
Montréal - Canada.

3 comentarios:

  1. À travers la nature, l’amour, les croyances et les souvenirs, le regard de Cecilia prend les airs du « JE » universel.

    Sa poésie est comme l’esprit qui interroge, comme une ouverture sur l’humanité qui se voit et se parle. Elle touche au cœur et à l’intelligence par l’éclat et la profondeur, la beauté et la vérité.
    FELICITATIONS Cecilia Zevallos

    JACQUES SENÉCAL.
    Écrivain et Conférencier
    Trois-Rivières, avril 2011

    ResponderEliminar
  2. Estamos frente a una obra que, estudiada en su profundidad, se colocará en las honduras de nuestra literatura ecuatoriana, por tratarse de un tema humano y divino, con perfume de mujer.

    RAUL VELASCO GARCES
    Quito, Septiembre de 2004

    ResponderEliminar
  3. Chère Cecilia Merci est un bien petit mot pour le beau cadeau de tes « Contes pour Elyse Mary » Il n’y a pas d’âge pour s’émerveiller des finesses de Tontino. J’ai « savoure » avec grand plaisir toutes ses péripéties. Que dire maintenant de ta poésie?
    Vraiment Cecilia, tu es une très grand poète…une poète qui m’a renversée par la richesse de ses vers…une poète mal connue ici et qui mériterait de l’être… J’ai lu ton recueil trois fois pour bien m’en imprégner. Cela me rejoint tellement. Me colle à la peau. Je ne pouvais te lire dans un meilleur contexte; dans la calme de Champ boisé. Un écrivain écrit d’abord pour lui mais en publiant son œuvre, il permet à ses lecteurs de partager généreusement ses états d’âme. Je me sens privilégiée d’avoir en accès a toutes ces « perles », telles « la vie c’est le soleil du midi / avec en plus les ombres du passé. »
    Je te souhaite plein d’inspiration pour tes prochains écrits. Au plaisir de te lire à nouveau ! Et encore gros merci… Pauline en EDICIONES DULCINEAS - POEMARIO: "OH,KEMPIS !" DE CECILIA ZEVALLOS P. (esp.-fr.)

    ResponderEliminar

Muchas gracias a todos los Quijotes y Dulcineas por dejarme vuestros comentarios. Perdonen si no puedo responderles individualmente pero quiero que sepan que cada uno me deja un átomo radiante de luz que nutre a mi alma.
Ceciely